#LeFootballVrai selon les footballeurs vrais : Episode 10 – Marc Libbra ( Partie 1/3 )

tftftftfururuC’est à proximité immédiate des Champs Élysées que nous avions rendez-vous. Ponctuel et prolixe, Marc Libbra a déroulé ses souvenirs pendant près de 4 heures.   La formation à Marseille, la Dream Team époque Bernard Tapie, les coups bas, le milieu du football et la passion britannique. Marc Libbra, l’élégant gaucher, aujourd’hui consultant pour L’Equipe 21, s’est confié. Avec passion et sincérité.

Quel est le nom du tout premier stade dans lequel tu as évolué ?

« Je ne me souviens pas du nom. Mais je jouais à La Palasse. C’est un quartier de Toulon. J’avais environ cinq ans et on m’a forcé à aller jouer au foot car j’étais un enfant plutôt hyperactif !»

Te souviens-tu de ton tout premier match en pro et de ton tout premier but ?

« J’ai joué le dernier match de la saison 1991/1992 avec Marseille à Lille. J’avais moins de 20 ans. L’OM était déjà champion. Donc je le suis aussi. C’était une super récompense. L’équipe était monstrueuse et le club avait voulu me faire plaisir. Mais j’ai du attendre novembre 1993 (NDLR : Marc Libbra a été prêté 1 an au FC Istres saison 92/93) pour jouer mon premier match à domicile au Vélodrome. Contre Caen. Lors de la collation d’avant-match, Bernard Tapie a fait sortir tout le monde pour me parler en tête à tête. Il était un peu brutal dans sa communication mais c’était un sacré meneur d’hommes. Bref, çà passait ou ça cassait. Il s’est approché de moi et m’a dit « Ecoute petit, tu es un nul. Donc si tu ne fais rien, ce n’est pas grave. Parce que tu es nul. Mais si tu flambes ce soir, fais-moi confiance. Tu m’as compris ? ». Je suis rentré avec la rage de bien faire ! Un mois plus tard, j’ai marqué mon premier but avec l’OM. C’était au Vélodrome. Un moment inoubliable. Contre l’AS Cannes. Inoubliable parce que c’était mon premier but mais aussi parce que ce but était le numéro 1 au Top But de Téléfoot ! J’ai commencé le match sur le banc et après une première mi-temps pourrie, on m’a demandé de remplacer Rui Barros, sans aucune conviction. Genre « bon ben Libbra tu vas rentrer et tu vas donner des ballons à Sonny (NDLR : Sonny Anderson) ». J’étais vexé. Quand j’ai marqué, j’étais encore écoeuré par la manière dont on m’avait fait rentrer. Pourtant c’est vrai que ce but était magnifique. Tu sais que le gardien de Cannes c’était François Lemasson ? Si tu lui demandes, il te dira qu’il n’a pas arrêté mon tir parce qu’il était blessé mais c’est un menteur ! (NDLR : contacté au téléphone, François a confirmé, en rigolant, qu’il était blessé au ménisque suite à un choc avec Sonny Anderson en première mi-temps).

Le premier maillot que tu as acheté ou qu’on t’a offert ?

« Mon premier maillot, c’est un cadeau de mes parents, et c’est le maillot Hitachi de Bastia. Mais je ne sais absolument pas pourquoi !»

As-tu déjà porté un cycliste ou un collant sous ton short ?

« Evidemment ! C’était super pratique pour tacler sans trop se blesser ! »

Avec ta première paye de joueur tu as offert un resto à tes potes ou tu t’es acheté un écran géant ?

« Je me suis acheté une paire de Sebago Docksides ! Je gagnais 700 francs par mois mais j’étais nourri et logé au centre de formation. Ensuite, mon père m’a demandé d’épargner et je l’ai écouté.»

Après une victoire, pour récupérer, t’étais plutôt du genre à boire un litre d’eau ou un litre de Kro ?

« Tu sais, moi, je ne buvais pas et je ne fumais pas.(NDLR : et c’est encore le cas !) Après chaque match, on allait au resto et on rentrait à la maison. Mais il m’était impossible de dormir avant 6H du matin à cause de la pression. »

T’es plutôt merguez frites ou sandwich au pâté ?

« Le meilleur truc c’est le panini d’Ajaccio au stade Coty. Un truc simple mais absolument délicieux. »

Niveau pompes, t’étais plutôt Diadora ou Patrick ?

« Mes parents m’avaient acheté des Patrick. Elles pesaient 4 kilos chacune ! Ensuite, au centre de formation de l’OM, nous avions tous des Adidas Copa Mundial. »

T’étais plutôt 16-18 en alu ou crampons moulés ?

« Dans le sud, les terrains sont souvent secs. Parfois, y’a même pas de pelouse. C’est surtout de la terre. Donc, majoritairement, je jouais en moulés. »

Ton modèle de voiture préféré ?

« Quand j’étais au centre de formation, j’avais pu acheter une Opel Corsa Liberty ! Avec le toit ouvrant ! Plus tard, j’ai rêvé de Porsche et je m’en suis acheté une à 28 ans. C’est peut être tard mais j’ai toujours fait passer ma famille avant les objets de luxe. »

T’es plutôt Jour de Foot ou Téléfoot ?

« Téléfoot ! Le samedi soir avec Roustan et Cangioni ! Et aussi un peu Stade 2 ! A l’époque il n’y avait pas tous les sites de vidéos et toutes les chaines de sports donc je regardais un peu la télé si je marquais. Pour revoir mes buts. Je ne regarde pas Jour de Foot mais j’adore Messaoud Benterki. C’est un super bon. »

L’homme qui a marqué ta carrière ?

« Ce n’est pas un joueur ou un coach car personne ne m’a fait vibrer à part mes enfants. Pour ma carrière, mes parents ont été super importants. Ils m’ont guidé, ils m’ont serré, ils m’ont interdit de sortir et de faire le con. Ils faisaient les marchés et je les ai accompagnés. Donc je sais ce que c’est ! Quand j’ai arrêté l’école, mon père m’avait dit : « tu veux faire du foot, OK. Mais si ça ne marche pas, tu feras les marchés ! »  Mes enfants aussi ont marqué ma carrière. Ce sont eux qui m’ont permis d’être équilibré. Tu sais qu’ils font du foot aussi ? »

Le meilleur souvenir de ta carrière ?

« La naissance de mes enfants ! Ce sont mes meilleures années sportivement. Je volais sur les terrains. La vraie vie, c’est la famille, c’est pas le foot.»

Dans la seconde partie de l’entretien, Marc Libbra reviendra sur sa formation à Marseille, ses années OM et plus globalement son parcours en France.

Lyonnais gourmet

Advertisements

Une réflexion au sujet de « #LeFootballVrai selon les footballeurs vrais : Episode 10 – Marc Libbra ( Partie 1/3 ) »

  1. Ping : #LeFootballVrai selon les footballeurs vrais : Episode 10 – Marc Libbra ( Partie 2/3 ) | Le Football Vrai

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s