Lumière sur LE MANS – ANGERS

photo 2Je vous vois déjà venir de loin. Choisir un match où l’équipe reçoit dans un stade construit sur la base du « naming », ça fait pas trop Football Vrai. Certes. Mais de manière très sérieuse, si vous prenez une carte de la France, regardez où sont situées ces deux équipes et revenez lire la fin du papier. Quand on vit entre la Bretagne et la banlieue parisienne, le seul mot me venant à l’esprit, c’est, Paysans. N’y voyez aucune attaque, ni aucune discrimination hein, il en faut aussi des paysans dans notre douce France. Et puis, ce match il pue le derby à plein nez. En effet, seulement 96 kilomètres séparent ces deux bourgades. Oui, 96 ! J’ai compté à l’à-peu-près et avec mes connaissances géographiques, Mappy étant fait pour les tapettes.

Au match aller, Le Mans avait pris la fessée. Une belle fessée qui annonçait déjà une saison compliquée pour le MUC72. Les joueurs manceaux en avaient pris 4, sans en rendre un seul. Keserü avait été héroïque ce soir là puisqu’il avait fait le boulot à lui tout seul. Depuis, Le Mans se bat pour survivre même si plusieurs clubs sont encore plus en galère qu’eux. Angers, pour sa part, se pavane à la 5ème place et scrute discrètement le podium qui permettrait au SCO de grimper vers la très bandante Ligain. La semaine dernière, les deux formations ont pris les 3 points dans deux rencontres différentes. Angers, dominant les corses du Gazélec dans le dernier quart d’heure, tandis que Le Mans arrachait la victoire après avoir été mené 2/1 à Niort. Thomas, bel homme, avait notamment égalisé.

Pour ce qui est des compostions, côté manceau, le portier sera Jérémie Janot qui essaiera encore d’amener expérience et sérénité dans la défense mancelle. Pas forcément de surprise en réalité.
De l’autre côté, c’est Greg Malicki, expérimenté aussi, qui gardera les cages angevines. Et le 11 de départ ressemble beaucoup à celui de la semaine dernière.

photo 1

LE MATCH

Cette rencontre annoncée prometteuse l’a finalement été. Et comme souvent dans ce genre de match, une équipe finit à la cave d’un bâtiment abandonné. Je vous passe les détails de banlieusards. Hier soir, la victime fut orange et jaune. Angers a su profiter de ses moments forts.

3’ : première occasion le MUC72 par l’intermédiaire de Fousseyni Cissé. Mailicki veille.

13’ : encore une occaz mancelle mais rate le cadre et les angevins peuvent repartir de l’avant.

Angers semble intimidé, pas par le public , soyons sérieux, mais par le jeu développé par Le Mans, qu’on ne reconnaitrait presque pas.

23’: Réaction du SCO sur corner. Preuve que les manceaux ne sont pas à l’abri. Janot s’interpose parfaitement devant Yoric Ravet. Et c’est à lui suite du corner concédé que Fall reprend un ballon de la tête qui finit sur la barre transversale ! BIM !

30’: réaction du Mans par l’intermédiaire de Mendes mais sa frappe fini à côté du but du SCO.

La mi-temps approche, le match est disputé, surtout au milieu de terrain.
Les deux équipes ont eu leur chance et on sent que la deuxième période décidera d’un vainqueur.

photo 3

Dès la reprise, Angers se lève et bouscule l’équipe du MUC. On sent que les 45 dernières minutes vont être longues pour les sarthois.

56’ : (BUT) Belle action collective des angevins conclues par Doré, qui inscrit son premier but de la saison au passage. A noter le bon centre de Charles Diers à la suite d’un débordement à la Robert Pirès. Mouais.

Ce but a reboosté les manceaux qui ont poussé durant quelques minutes. Du moins ils ont essayé, les pauvres. Ils ont surtout existé sur des corners mais la défense angevine a été bonne. MMMM’ !!

77’: Belfort tente d’inquiéter Greg Malicki, ce bel homme !

80’ : Ekeng Ekeng (à tes souhaits) tente aussi de tromper Malicki mais le gardien semble intouchable ce soir.

93’ : Sur un contre des joueurs d’Angers, , Socrier, le grand Richard, centre pour Doré, encore lui, qui double la mise. Belle soirée pour le garçon.

Match très disputé . Preuve que mes choix payent ! Le Mans, pourtant bien parti, a cru pouvoir bouger le SCO d’Angers. Mais ces derniers ont, pour être réaliste, maîtrisé ce match même s’ils peuvent remercier Mr Malicki, très efficace sur sa ligne. A l’opposé du MMArena, Janot a fait ce qu’il a pu mais la défense mancelle semblait bien trop faible pour empêcher son équipe de plier en cette deuxième période.

Angers reste à la 4ème place mais ce rapproche du très attrayant podium de Ligue 2 en attendant le match de Guingamp.

Le Mans reste 14ème. Pas top, mais à l’image de cette soirée.

LES BONS:

MUC72 : Omrani, Mendes, Janot, Cissé

SCO : Monsieur Malicki, Doré (forcément), Ravet, Diers et pourquoi Socrier, passeur décisif

LES MOINS BONS :

MUC72 : Zhang (et pas parce qu’il est bridé), Sido et Cuffaut

SCO : Boyer … je ne vois que lui, preuve d’un bon match d’Angers

Petit_Pont_Moulon

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s