Sur les traces de … Jérôme Leroy

333825581_smallLundi 13 aout. Stade Francis le Blé. Brest obtient enfin sa première victoire à domicile depuis des mois, pourtant au sortir du match les gens semblent avoir retenu autre chose de celui ci. En effet, cette volée pure de Jérôme Leroy en début de seconde mi-temps qui a lobé et laissé sur place Alexis Thébaux marque les esprits. Pourtant pas le premier coup d’éclat de cet habitué du beau jeu au tempérament volcanique. Itinéraire d’un homme sorti de sa retraite car incapable de vivre sans sa passion. Qui a tracé sa route en portant le maillot de la moitié des clubs de France. Avec même une escale à Jerusalem.

leroy-venere

Jérôme Leroy est né dans le Pas-De-Calais mais a fait ses gammes au PSG. Il commencera néanmoins sa carrière pro en prêt à Laval, bloqué au milieu par des mecs comme Paul Le Guen ou Rai. Après son épopée lavalloise fructueuse, il deviendra un des artisans majeurs du doublé coupe de la ligue-coupe de France de la saison 97-98 avec Paris. Puis vient l’épisode marseillais. En quête de temps de jeu, le milieu offensif s’engage en Janvier 2000 avec le club phocéen. Un mois après sa signature, le 15 février, comme pour prouver qu’il est bien passé à l’ennemi, l’ex-Parisien tacle violemment son homonyme et (dorénavant ex) ami Laurent Leroy. S’ensuit une bagarre générale et les deux Leroy sont logiquement exclus. Autant dire que ça n’est pas le premier, ni le dernier coup d’éclat d’un homme qui aime la violence et qui se revèle incapable de maitriser ses nerfs. Deux ans après sa signature à l’OM, le natif de Béthune retourne dans la capitale à cause notamment d’un différend avec Bernard Tapie qui ne veut plus de lui dans l’effectif. Peu importe, Jerome est surmotivé aux cotés des Ronaldinho, Heinze et autres. Surtout avec son « mentor » Luis Fernandez aux mannettes. En revanchard, il inscrira un doublé mythique lors d’une victoire à Marseille 3-0 pendant la saison 2002-03.

jerome-leroy-a-fait-un-aller-retour-paris-marseille-paris-il-a-gagne-la-coupe-de-france-et-la-coupe-de-la-ligue-en-98_41442_w460

Sauf que, tout ne se passe pas exactement comme prévu car à l’aube de la saison suivante, coach Vahid débarque et voit en lui un « espion de Fernandez ». Oui, faut pas oublier qu’Halilhodzic vient d’Ex-Yougoslavie. Même s’il se sait non désiré Leroy continue de se pointer au Camp des Loges. Ce qu’il lui vaudra un jour d’être longuement fixé par l’entraineur bosnien qui lui indiquera finalement le chemin des vestiaires à l’aide du majeur. Le tout sans dire un mot. Point de rupture. Le milieu file à Guingamp où il réalise une bonne saison. Puis Lens pour retrouver le gout de l’UEFA. Deux saisons entrecoupées d’une expérience en Israël pour y retrouver son entraineur fétiche, Luis Fernandez. Beaucoup disent alors qu’il va s’enterrer là bas, qu’importe, Leroy aime les défis et plantera son lot habituel de demi volée extraordinaire :

Après cette escapade en terre inconnue, s’ensuivront une saison à Sochaux qui se terminera par une coupe de France et quatre années au Stade Rennais. A l’été 2011, en fin de contrat avec le club breton et à près de 36 ans il décide tout de même de relever un dernier défi. Rejoindre Evian Thonon Gaillard et sa mascotte Danonino. Pas la plus glamour de ses multiples destinations. Malgré des blessures et le manque de confiance de Correa, Leroy, un soir de mars, offrira la victoire à Evian d’un doublé. Pas contre n’importe quel adversaire, face à son ancien club de Marseille qui l’avait jeté quelques années auparavant. Comme l’ultime baroud d’un homme qui aime se battre mais surtout prendre des revanches sur la vie.

Théophile Lefebvre

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s