Eclairage technique : Les Tacles

Depuis la nuit des temps, du moins, depuis que le Football existe, un geste primordial permet avant tout de défendre son équipe. Parfois mal utilisé, ce dernier peut se révéler redoutable. Mais, à l’inverse, l’utilisation parfaite du Tacle fera de vous un homme respecté sur le terrain et dans les tribunes.

Le tacle de face :

« Il permet de calmer les ardeurs de l’attaquant en le regardant droit dans les yeux. Souvent effectué par un défenseur central, voire un milieu défensif, il enraye une offensive de manière sèche et ne laisse aucune chance, s’il est bien effectué, à son adversaire.

Au mieux l’attaquant se retrouvera au sol après être passé par dessus le défenseur, au pire, le tibia ne tiendra pas le coup. »

en tête à tête

en tête à tête

Le tacle de côté :

« Il permettra de laisser un chance à l’attaquant de croire qu’il a aisément dépassé le défenseur ce qui rendra le tacle beaucoup plus efficace et surprenant. N’étant pas dans l’axe visuel de son adversaire, le tacleur de côté aura largement le choix quant à la destination finale de ses crampons.

Au mieux, le tacleur se relève, récupère le ballon et continue l’action, faisant mine de ne pas avoir entendu le coup de sifflet de l’arbitre, au pire, c’est la cheville (par exemple) qui se souviendra du tacle. »

en toute discrétion

en toute discrétion

Le tacle par derrière :

« Le must de l’intervention défensive. Le FDP du tacle. Sans crier gare, le défenseur surprendra l’attaquant sans que ce dernier ne s’en aperçoive.

Au mieux, l’arbitre aura le dos tourné et le défenseur deviendra un héros pour ses supporteurs, au pire, il sera expulsé et sortira sous les huées du public. Le rêve de tous les footballeurs vrais. »

Juste ce qu'il faut

Juste ce qu’il faut

Le tacleur vrai : Qui est-il ?

« Que retenir ? Dans le fond, un tacleur n’y va jamais pour faire du bien. Il cherche avant tout à sauver son équipe. On le distingue souvent par quelques signes flagrants :

  • Il y va très souvent les yeux fermés
  • Ses chaussettes sont rarement montées jusqu’aux genoux
  • Son short a une couleur verdâtre dès le premier quart d’heure de jeu

ET SURTOUT :

  • Il s’excuse après son tacle
oh pardon !

oh pardon !

@PetitPontMoulon

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s